Nuit Blanche Paris 2018

Posted on Posted in fr

 

Pour sa 17e édition, de nombreux projets artistiques illumineront cette Nuit Blanche placée sous la direction de Gaël Charbau, commissaire et critique d’art indépendant,  Dans la nuit du 6 au 7 octobre, le public de la capitale pourra explorer quatre parcours baptisés « constellations » qui prendront place au cœur et aux portes de Paris.

Quatre parcours de constellations

Les parcours, que le directeur artistique a nommé par analogie « constellations » –puisqu’il s’agit de relier des créateurs et des lieux au public le long de lignes imaginaires – seront au nombre de quatre :

Constellation des Invalides

La constellation des Invalides proposera une traversée singulière du Paris des grands monuments, grâce à une reconfiguration du « Super Kilomètre » imaginé par le Studio UY077 pour la Biennale de Dakar. La constellation connectera le musée de l’Armée, le sous-sol des Invalides (matérialisant la course du Soleil, sous terre, de Félicie d’Estienne d’Orves) jusqu’au pont Alexandre-III, puis le Palais de la découverte et une partie du Grand et du Petit Palais. Le parcours se prolongera sur le bas des Champs-Elysées avec la participation de l’espace Cardin/Théâtre de la Ville où le public pourra par exemple découvrir les projets chorégraphiques de Jamila Johnson Small. Tout au long du Super Kilomètre, la Nuit Blanche proposera, entre autres, du sport revisité par des artistes, du fooding, des happenings artistiques et des manifestations diverses ouvertes à toutes et tous.

Constellation de l’Île Saint-Louis

Depuis le Collège des Bernardins, qui accueillera une installation monumentale d’Abdelkader Benchamma, Nuit Blanche propose une déambulation inédite sur une île Saint-Louis comme coupée du monde, par Edgar Sarin. Elle se poursuivra à l’Hôtel de Ville, en passant par la Cité des Arts, pour terminer son parcours autour des Halles. C’est le parcours de l’imprévu, des œuvres nichées dans des lieux secrets, un Paris de ruelles et de ponts, des intrigues du Moyen Âge jusqu’aux relations nouvelles qu’entretiennent l’art, la science et le commerce de nos jours.

Constellation de la Villette

Il s’agit de l’ensemble du parc de la Villette et de la diversité de ses offres culturelles qui sera proposé gratuitement au public, depuis la Philharmonie au sud du parc jusqu’à la Cité des sciences, au nord, qui accueillera notamment un geyser extraterrestre imaginé par Fabien Léaustic. Nuit Blanche 2018 mettra en ébullition ce parc pensé en points, lignes et surfaces dès 1983 par Bernard Tschumi, comme un véritable terrain d’expérimentations. La musique sera à l’honneur en de nombreux points, ainsi qu’une programmation pour le jeune public à la Cité des enfants et à Little Villette.

Constellation de la Porte dorée

A l’est de la capitale, c’est une promenade à l’orée et en dehors de la ville qui a été imaginée.

Au lycée Elisa-Lemonnier, le danseur et chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing proposera une « nuit de la danse sensorielle », qui débutera avec des enfants et des robots, contaminant l’ensemble du public au fil des heures. Cette constellation nous entraînera ensuite vers une redécouverte du Palais de la Porte dorée, puis le parcours se prolongera le long des berges du lac Daumesnil jusqu’au Parc zoologique de Paris, qui proposera au public de vivre une expérience totalement inédite autour de la figure dominante de son mythique Grand Rocher des années 30.

Gaël Charbau: directeur artistique

Commissaire d’exposition indépendant, Gaël Charbau a mené de nombreux projets dans le cadre de collaborations avec différentes institutions et mécènes : le Palais de Tokyo, la Friche Belle de Mai, l’Institut français, la Fondation d’entreprise Hermès… De 2014 à 2017, il a été responsable de la programmation arts plastiques au Collège des Bernardins. Il est actuellement conseiller artistique pour Universcience, commissaire du programme Audi Talents et commissaire de la Bourse Révélation Emerige.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *